Comprendre les addictions

Responsables de 20% des causes de mortalité et de 50% des faits de délinquance, les addictions constituent un problème majeur de santé et de sécurité publique qui concerne de près ou de loin quasiment toutes les familles, comme l'ensemble de la société civile. 

Mieux comprendre pour mieux accompagner

Cette journée vise à rassembler les acteurs locaux autour des problématiques liées aux addictions et aux comportements à risque.

Elle vise à  créer du lien, d’apporter des informations actualisées, d’alimenter la réflexion et le débat et de partager les pratiques d’accompagnement et de prise en charge, depuis la prévention et la réduction des risques jusqu’aux soins.

9h00 - 10h00 : Café d’accueil

10h00 - 10h30 : Ouverture
Laure Abadie, coordinatrice du Contrat local de santé pour le Pays Haut Languedoc et Vignobles
Antonia Dandé, Directrice d’Episode

Accompagnement des MNA, repères juridiques

Depuis mars 2016, le terme « mineur non accompagné » (MNA) est venu remplacer officiellement celui de « mineur isolé étranger » (MIE).
Il n’existe pas de statut juridique propre aux MIE. Ces derniers se trouvent donc à un croisement, relevant à la fois du droit des étrangers et, au titre de l’enfance en danger, du dispositif français de protection de l’enfance, qui ne pose aucune condition de nationalité.

Devenir un-e animateur-trice Prodas

Le Planning met en oeuvre le PROgramme de Développement Affectif et Social, depuis plus d’une dizaine d’années. Programme complet, il se définit comme une méthodologie éducative et préventive de développement de la personne basée sur l'expression des ressentis. Il est conçu pour aider les jeunes à se comprendre et se respecter eux-mêmes pour ensuite comprendre et respecter les autres. Il vise à favoriser l'autonomisation et la responsabilisation des jeunes.

Radicalisation, prévention et travail social

La Maison Des Adolescents du Gard organise pour la deuxième année un colloque sur le phénomène de radicalisation.

Ce colloque a pour objectif de diffuser des connaissances que les sciences humaines nous apportent sur la radicalisation et sa prévention. Il vise également à proposer des éléments de réflexion sur l’appropriation de ce phénomène par le travail social.

Nous commencerons par un état des lieux de la recherche dans le domaine de la radicalisation. Nous proposerons une lecture de la radicalisation au travers de la présentation d'éléments individuels et collectifs.

RADICALITÉS VIOLENTES ET DESISTANCES Vues d’ici, vues d’ailleurs

Le CRESAM, Centre de Ressources En Santé Mentale pour la prévention des processus de radicalisation vous propose un jour et demi de formation

Identité et radicalité des jeunes dans l'Hérault #3 : le rural. Diagnostic et pistes d'action

Intervention du sociologue Rémi Lemaitre, membre de l'Association d'aide et de recherche pour les jeunes et les institutions en Languedoc (Aarjil).

Une recherche-action sur les représentations de l’avenir et des radicalités des 14/24 ans a été impulsée par la Préfecture de l’Hérault (DDCS) et réalisée par un sociologue de l’association Aarjil.

Assises nationales des foyers de l'enfance et des établissements publics de la protection de l'enfance

Après s’être intéressés, lors des dernières assises, à l’acte éducatif face aux nouvelles technologies, aux enfants « mutants », aux nouveaux savoirs, nous élargissons cette année le débat à la question du lien dans sa double dimension.

Celle de la capacité à faire lien dans un contexte changeant (compétences et engagement dans le lien éducatif, le lien en situation d’acculturation…) et celle de faire l’expérience du lien (ressentis éprouvés par l’enfant ou le jeune et effets sur son sentiment d’exister).

Adolescents, famille, familles

Ces trente dernières années ont bouleversé les rapports des adolescents et de leur(s) famille(s).
La famille a profondément changé, celles du monde rural pluri générationnelles et celles des quartiers ouvriers marquées